PIERRE-YVES GILLET

Architecte

M +32(0) 495 252 488
T +32(0)2 543 44 67

pgillet@baikal.archi

LAURENT VASTEELS

Architecte

M +32(0) 473 767 708
T +32(0)2 543 44 60

lvasteels@baikal.archi
Contact

MALOU

CONTEXTE

Le Maitre d’Ouvrage possédait et habitait cet immeuble de deux logements, dont le volume des combles était inexploité.
La demande consistait en l’ajout d’un logement neuf – à louer - au niveau supérieur, ainsi que diverses interventions visant à assainir le reste du bâtiment existant.
Le champ d’application de la législation urbanistique rendait inenvisageable toute modification de volume en façade avant ;
La règlementation environnementale PEB 2015 nous imposait quant à elle de construire un logement au standard passif, ce qui fut un défi au regard de l’immeuble existant.

PROJET

L’appartement passif de 90 m2  est obtenu en exploitant au maximum la surface de l’empreinte au sol disponible.

Nous avons légèrement rehaussé la toiture, greffé une lucarne en façade avant, et adjoint un volume arrière construit en ossature bois.  
Le séjour- salon – salle à manger est surmonté d’une mezzanine qui accueille un espace bureau, et donne accès à la cuisine jouxtant une terrasse couverte.
La luminosité est maximalisée en façade grâce à une large baie coulissante, et diverses fenêtres de toiture et lanterneaux.  
La façade arrière de l’immeuble complet a été isolée par l’extérieur.
L’intervention au troisième étage s’exprime clairement, par l’emploi du matériau zinc en façade et se détachant du matériau sous-jacent par le moyen d’un joint creux ;

Un soin particulier a été apporté à la gestion des nœuds constructifs, à l’étanchéité à l’air et à l’acoustique.
Sur le plan énergétique, les performances de l’isolation, de l’étanchéité à l’air et de la ventilation ont été conjuguées.
Des matériaux naturels ont été utilisés pour l’isolation et un système D permet de satisfaire aux besoins de ventilation.
Les châssis de porte et de fenêtre sont tous réalisés en Aluminium. Une gamme aux performances supérieure et un triple vitrage ont été choisis pour le logement passif.

Le logement du second étage a fait l’objet de modifications ;
En façade arrière, le balcon de ce logement recouvre un oriel, sorte de balcon couvert, pouvant servir de jardin d’hiver.
Ce dernier est construit en ossature acier solidement arrimée au gros œuvre.
Il reçoit un plancher et des ouvrants vitrés. Des lambourdes profilées en bois d’IPE assurent un bardage à ce volume, et permettent de faire office de garde corps.

Au rez de chaussée, une terrasse en caillebotis d’acier surmonte le volume neuf de la chaufferie, et borde l’escalier existant menant au sous-sol .